PIERRE DE COUBERTIN ET LES JEUX OLYMPIQUES

PC
Pierre de Coubertin était un aristocrate. Il est né en 1863 à Paris et il est décédé en 1937, à 74 ans, à Genève. C’était un historien et un pédagogue.

A 24 ans, il a voulu améliorer le système éducatif français. Le sport était déjà très important pour lui. Il a commencé la promotion du sport à l’école, il a écrit des livres et des articles. Il a organisé des conférences et il a crée des comités sportifs.

En 1889, pendant l’exposition universelle de Paris, il a organisé des compétitions sportives.

Il a fait la promotion de l’athlétisme et il a voulu créer une grande compétition internationale pour opposer les meilleurs athlètes du monde. L’époque antique était à la mode ; on a fait des recherches archéologiques à Olympie, par exemple. Alors, Pierre de Coubertin a eu l’idée de rouvrir les Jeux Olympiques.

En 1896, les premiers Jeux Olympiques rénovés se sont passés à Athènes et on a décidé de les jouer tous les 4 ans.

L’idéal sportif proposé par Pierre de Coubertin ne s’identifie pas seulement avec la victoire. Il est fondé sur des principes moraux d’une haute valeur tels que:
– la pratique désintéressée du sport;
– l’acceptation du sort favorable ou contraire;
– la participation des nations, des races et des classes sociales les plus variées.

Une curiosité: le baron de Coubertin n’a jamais dit « l’important c’est de participer », comme tout le monde le croit! Mais il est vrai qu’en 1908, en reprenant une phrase d’un homme d’église il dit: « L’important dans la vie ce n’est point le triomphe, mais le combat, l’essentiel ce n’est pas d’avoir vaincu mais de s’être battu« .

La devise des Jeux Olympiques est « Plus vite, plus haut, plus fort », mais elle n’est pas de Coubertin, il l’a adoptée du père dominicain Didon.

Source: le blog de Freanchteacher

Publicités

TEST: QUEL SPORTIF ES-TU?

sports

FAIS LE TEST.

Tu t’inscris dans un club de sport. Tu choisis :
1. Le volley.
2. L’athlétisme.
3. L’escalade.

Tu t’es foulé la cheville : tu ne vas pas au cours de gym…
1. Dommage, tu dois rester enfermé(e) en étude.
2. Dommage, c’est le cours où tu t’amuses le plus.
3. Dommage, tu es très en forme.

Pour gagner un match, la meilleure équipe c’est…
1. Celle qui a les meilleurs joueurs.
2. Celle qui laisse le plus de liberté à ses joueurs.
3. La plus unie.

Faire du jogging…
1. C’est bien pour avoir du souffle.
2. C’est agréable si on n’est pas seul(e).
3. C’est amusant si on ne prend pas toujours le même chemin.

Tu es en vacances au bord de la mer…
1. Tu réapprends toutes les nages.
2. Tu formes une équipe de beach-volley.
3. Tu vas dans un club de plongée.

On t’offre un vélo, c’est…
1. Un VTT super solide.
2. Un vélo de course ultra-léger.
3. Un vélo solide et rapide.

Tes prochaines vacances sont sportives. Au programme…
1. Cheval.
2. Raft.
3. Tir à l’arc.

Être un(e) bon(ne) sportif(ve) :
1. On peut si on veut.
2. C’est facile quand on n’est pas seul.
3. C’est nécessaire pour changer les habitudes.

D’après toi, les gens qui ne font pas de sport sont :
1. Pâles.
2. Mous.
3. Tristes.

Le sport à l’école c’est bien mais …
1. On n’a pas le temps d’en faire beaucoup.
2. Les profs ne laissent pas assez de liberté.
3. Le stade et la salle de gym ne sont pas beaux.

1 = 5 points           2 = 0 point             3 = 15 points

____________________________________

REGARDE LES RẾSULTATS.

ENTRE 50 ET 80 POINTS
PASSIONNẾ(E)
Le sport te passionne. Tu aimes tous les sports. Tu sais écouter ton corps : pour toi la concentration, la patience et la volonté sont les qualités principales d’un(e) bon (ne) sportif(ve).

ENTRE 85 ET 120 POINTS
AVENTURIER(IÈRE)
Le sport, pour toi, c’est l’aventure. C’est découvrir des espaces nouveaux et de grandes sensations. Pourquoi courir après un ballon ou tourner en rond autour d’un stade ? C’est peut-être l’occasion de passer un bon moment entre ami(e)s.

ENTRE 125 ET 150 POINTS
JOUEUR(EUSE)
Pour toi, pas de sport sans copains. C’est un moyen de communication ou la meilleure façon de passer de bons moments ensemble. Tu es prêt(e) à tous les efforts pour participer à un match ou pour suivre des ami(e)s. Mais quand on ne joue plus, le sport n’a plus d’intérêt pour toi.