PIERRE DE COUBERTIN ET LES JEUX OLYMPIQUES

PC
Pierre de Coubertin était un aristocrate. Il est né en 1863 à Paris et il est décédé en 1937, à 74 ans, à Genève. C’était un historien et un pédagogue.

A 24 ans, il a voulu améliorer le système éducatif français. Le sport était déjà très important pour lui. Il a commencé la promotion du sport à l’école, il a écrit des livres et des articles. Il a organisé des conférences et il a crée des comités sportifs.

En 1889, pendant l’exposition universelle de Paris, il a organisé des compétitions sportives.

Il a fait la promotion de l’athlétisme et il a voulu créer une grande compétition internationale pour opposer les meilleurs athlètes du monde. L’époque antique était à la mode ; on a fait des recherches archéologiques à Olympie, par exemple. Alors, Pierre de Coubertin a eu l’idée de rouvrir les Jeux Olympiques.

En 1896, les premiers Jeux Olympiques rénovés se sont passés à Athènes et on a décidé de les jouer tous les 4 ans.

L’idéal sportif proposé par Pierre de Coubertin ne s’identifie pas seulement avec la victoire. Il est fondé sur des principes moraux d’une haute valeur tels que:
– la pratique désintéressée du sport;
– l’acceptation du sort favorable ou contraire;
– la participation des nations, des races et des classes sociales les plus variées.

Une curiosité: le baron de Coubertin n’a jamais dit « l’important c’est de participer », comme tout le monde le croit! Mais il est vrai qu’en 1908, en reprenant une phrase d’un homme d’église il dit: « L’important dans la vie ce n’est point le triomphe, mais le combat, l’essentiel ce n’est pas d’avoir vaincu mais de s’être battu« .

La devise des Jeux Olympiques est « Plus vite, plus haut, plus fort », mais elle n’est pas de Coubertin, il l’a adoptée du père dominicain Didon.

Source: le blog de Freanchteacher