LES DROITS DE L’HOMME

La Déclaration des droits de l’Homme

La Déclaration des droits de l’homme et du citoyen du 26 août 1789 est le texte qui mieux représente les ideaux de la Révolution française. En 17 articles on trouve toutes les principales revendications du peuple contre la Monarchie absolue. Elle proclame l’égalité en droits, la responsabilité des citoyens, la liberté de pensée, de religion et d’expression. Ce texte est aussi le fondement du droit constitutionnel moderne, fondé sur la description des libertés de l’homme face à l’État. Dans la Déclaration des droits de l’homme on trouve les points généraux qui seront développés par la première Constitution française.

À Paris, le 10 décembre 1948, peu de temps après la fin de la Seconde guerre mondiale, l’Assemblée générale des Nations Unies proclame la deuxième “Déclaration des droits de l’Homme”. Ce qu’il y a de nouveau dans la “Déclaration” de 1948, c’est qu’elle ne concerne plus un seul pays, mais l’ensemble de l’humanité. Les droits de l’homme sont donc universels et valables pour tous. Les respecter signifie promouvoir la liberté, la justice et paix.
La Déclaration est formée par 30 articles qui contiennent les droits – civils, politiques, économiques, sociaux et culturels- que toute personne, dans le monde entier, peut prétendre.
Parmi eux:
– le droit à la vie:
– le droit à ne pas être torturé ni battu;
– le droit à pouvoir s’exprimer et s’associer librement.
Mais, pourtant, actuellement les droits de l’homme ne sont pas reconnus partout. Ce sont 178 les pays qui ont adopté la Déclaration. D’autres ne l’ont pas fait… L’individu n’a donc aucun droit! Les droits de l’homme doivent être constamment défendus et beaucoup d’associations se battent pour cela.

Source: R. Bruneri, B. Durbano,  M. Vico, « Quelle chance 3!, Lang edizioni