PARIS ET LA BELLE ÉPOQUE


La Belle Époque est une période de progrès sociaux, économiques et technologiques qui s’étend de la fin du XIXe siècle au début de la Première guerre mondiale. C’est une période marquée par l’optimisme et par l’innovation dans tous les secteurs. En France, on assiste à la deuxième révolution industrielle: les conditions des ouvriers s’améliorent, la foi dans le progrès anime les élites, et les découvertes les plus importantes (comme par exemple l’électricité) s’appliquent à la vie quotidienne.
Les frères Renault s’adonnent à la fabrication industrielle de l’automobile et contribuent à la diffusion de ce moyen de transport dans le pays, Marcel Deprez et Aristide Bergès mettent au point un système pour transporter l’électricité et contribuent ainsi à la diffusion de l’éclairage domestique.

En 1903, Pierre et Marie Curie obtiennent le Prix Nobel de physique pour la découverte de la radioactivité.

Durant cette période, Paris accueille plusieurs expositions universelles et, pour l’occasion, on inaugure la première ligne de métro (en 1900) et on construit un grand nombre de monuments avec de nouveaux matériaux comme le fer et le verre.


La Tour Eiffel, qui est devenue le symbole de Paris, a été projetée et réalisée par Gustave Eiffel à l’occasion de l’exposition universelle de 1889, pour célébrer d’une manière grandiose le centenaire  de la Révolution française. Construite en 2 ans, 2 mois et 5 jours, elle mesure 324 mètres avec ses antennes et elle aujourd’hui visistée chaque année par 7 millions de personnes.

Le pont Alexandre III, avec ses riches décorations de style Art Nouveau, le Petit Palais et le Grand Palais (qui accueillent aujourd’hui des expositions) ainsi que la gare d’Orsay (transformée en musée en 1986) sont, eux aussi, construits pour l’Exposition universelle de 1900. Mais à la Belle Époque, Paris est aussi et surtout la ville de tous les plaisirs: le théâtre devient un lieu de vie mondaine par excellence, les cafés-concerts et les cabarets sont à la mode et Montmartre est le quartier des peintres, des artistes et des danseuses de cancan. En outre, la première projection de l’histoire du cinéma, réalisée par les frères Lumières, date de 1895.
Des artistes comme Henri de Toulouse-Lautrec ou l’impressionniste Auguste Renoir sont des peintres célèbres de cette époque.

Source: Isabelle Alessandrini,  « Tout le monde 3 « , Loescher .