PREMIER AVRIL!

Poisson

Le poisson d’avril

Pour les enfants, célébrer le poisson d’avril consiste à accrocher (appiccicare) un poisson de papier dans le dos (schiena) de personnes sans que celles-ci ne s’en rendent compte. En général, un poisson d’avril est une plaisanterie (scherzo) ou un canular (burla) que l’on réalise le 1er avril de tous les ans, à ses amis et autres. Ce jour, on fait également des canulars dans la presse, sur Internet, etc. Et on s’écrie (si grida) la plupart du temps “ Poisson d’avril ”, une fois que la plaisanterie a été découverte.

Origine

D’origine française, le poisson d’avril remonte au XVIe siècle, alors que (quando)  l’année commençait encore un 1er avril. Mais en 1564 le roi Charles IX a décidé, par l’Édit de Roussillon que l’année débuterait (sarebbe iniziato) désormais le 1er janvier. C’est alors que les idées se séparent : ceux (coloro) qui avaient pour habitude de fêter le nouvel an un 1er avril décidaient de continuer à le faire, au risque d’être sujets aux moqueries (prese in giro) de leurs compatriotes. D’ailleurs, ces derniers décidaient de leur envoyer de faux cadeaux, le 1er avril juste pour se moquer. Et vu que le 1er avril coïncidait la plupart du temps avec la fin du carême pour les chrétiens (période durant laquelle la consommation de viande était interdite), ils offraient souvent du faux poisson. C’est de là qu’est né le fameux poisson d’avril, le jour de ceux qui ne veulent pas se résoudre à la réalité!

Et dans les autres pays…

La tradition de la blague du 1er avril, au départ occidentale, s’est peu à peu diffusée. Elle s’exprime de différentes manières en fonction des pays. En Angleterre, par exemple, le 1er avril est l’ « April’s fool day ». Les farces ne se font que le matin et si vous êtes piégé, vous êtes « une nouille ». En Écosse, soyez deux fois plus vigilant qu’en France car les farceurs peuvent également sévir (imperversare) le 2 avril. Au Mexique, l’unique tour consiste à subtiliser (derubare) le bien d’un ami. La victime aura en échange des bonbons et un petit mot lui indiquant qu’il s’est fait avoir (si è fatta imbrogliare). Il existe même une version indienne du poisson d’avril : elle a lieu le 31 mars et se nomme la fête d' »Huli « .

Publicités