13 NOVEMBRE 2015: DES ATTAQUES TERRORISTES À PARIS

Les unes des journaux.

unes

Une infographie pour mieux comprendre (capire meglio) le déroulement (lo svolgimento) des évènements.

info

Le déroulé minute par minute des attaques terroristes.
Clique sur l’image pour regarder la vidéo.

déroulé

Vendredi soir, plusieurs attentats ont été commis (sono stati compiuti) dans Paris et à côté du Stade de France. Il y a plus de 120 victimes. Le président a annoncé que la France allait porter au maximum ses moyens  (mezzi) de défense.

C’est un événement très grave et sans précédent (senza precedenti) en France qui s’est produit vendredi 13 novembre à Paris. Au moins (almeno) 6 attaques terroristes ont fait plus de 120 morts.

  • Que s’est-il passé ?

Il était près de 22h  (erano circa le 22) quand les premières alertes sont tombées. Des fusillades dans Paris. Des explosions à côté du Stade de France.
Très vite, il est apparu (è apparso) que la situation était (era) très grave et qu’il s’agissait (si trattava) d’attaques terroristes. Elles ont été menées en même temps (sono state compiute contemporaneamente), dans au moins (in almeno) 6 lieux différents.
Dans des rues de Paris, des hommes armés (uomini armati) ont fait feu sur des personnes qui buvaient un verre dans des bars ou mangeaient dans des restaurants. Plusieurs sont entrés dans une salle de spectacle, le Bataclan, où avait lieu (si teneva) un concert. Il y a là énormément de victimes.
A côté du Stade de France, près de Paris, trois explosions ont eu lieu. Des hommes portant des bombes les ont fait exploser, tuant et blessant des personnes autour d’eux.
Le terrible bilan est ce samedi matin de 127 morts et près de 200 blessés.

  • Qui sont les auteurs des attaques ?

Pour le moment, les enquêteurs ont affirmé que 7 terroristes ont participé à ces attaques et sont morts dans la soirée de vendredi. Ils ont agi en 3 groupes différents et pratiquement en même temps, pour surprendre les services de police.

Des témoins ont dit que les terroristes étaient jeunes et qu’ils ont agi à visage découvert, c’est-à-dire qu’on peut les reconnaître. Aujourd’hui, un seul terroriste a été identifié grâce aux empreintes digitales qu’il a laissées dans la salle de concert : il était donc connu de la justice.

Les enquêteurs ne savent pas si d’autres terroristes sont encore en liberté.

  • Pourquoi ont-ils attaqué la France ?

Même si (anche se) l’identité des attaquants n’est pas encore connue, les soupçons (i sospetti) se portent sur le groupe terroriste Daech. Il a menacé très clairement la France. Ces djihadistes [combattants qui veulent imposer leur vision très dure de la religion musulmane par la violence] avaient déjà organisé les attentats contre le journal Charlie Hebdo, en janvier. Ils reprochent (rimproverano)  à la France de les combattre en Syrie et en Irak, où ils essaient (tentano) de prendre le pouvoir (potere).

       • La France est-elle en guerre ?

Dès vendredi soir, le Président Hollande a pris la parole. Il a dit « qu’ un acte de guerre a été commis par une armée terroriste ». Cela ne veut pas dire que la France entre en guerre.

C’est l’état d’urgence qui a été décrété. C’est un dispositif mis en place lors d’une menace contre le pays. Il donne un certain nombre de pouvoirs aux services de police pour faire avancer rapidement l’enquête et assurer la sécurité.

  • Depuis samedi, toute manifestation est interdite à Paris et dans les alentours : c’est pour éviter que des gens ne se regroupent en trop grand nombre.
  • Ensuite, les frontières françaises sont surveillées : les personnes voulant sortir ou rentrer dans le pays doivent présenter leurs papiers d’identité.
  • À Paris, il est demandé de réduire au maximun ses déplacements. Certains magasins, ainsi que des musées, sont restés fermés ce week-end.
  • Les écoles ouvriront normalement lundi.

L’état d’urgence n’a été utilisé que 5 fois dans notre pays depuis 60 ans.

Glossaire

un carnage: una carneficina
un assaut:
un assalto
prise d’otages:
presa d’ostaggi
organiser / commettre des attentats:
organizzare / compiere degli attentati
mener une attaque:
condurre un attacco
tuer: uccidere
blesser: ferire
faire feu: sparare
une fusillade: una sparatoria
faire exploser des bombes: fare esplodere delle bombe
décréter (ordonner) l’état d’urgence: decretare lo stato d’emergenza
mettre en place des mesures de sécurité: mettere in atto misure di sicurezza

Aux Etats-Unis, on parle désormais d' »Isil » (Islamic State of Iraq and the Levant). En France, on opte pour le terme Daesh, qui est la traduction du sigle « Isil » en langue arabe.

Source: http://www.jde.fr/article/plusieurs-attentats-frappent-paris—3604
http://1jour1actu.com/france/attentats-paris-80694/

Manifestations spontanées de solidarité après les attentats de Paris, dans le monde entier: de nombreux monuments ont pris les couleurs du drapeau français.

hommages

Publicités